top of page
  • christophealexisbi

Entre deux parties : Zéro


Illustration du Graal par Alex Grey - La coupe sacrée entre les visages de l'un et l'autre se regardant
Unité, dualité, relativité et + si affinité - Entre deux parties : Zéro

Entre tous et toutes :

Tu me cherches ? Oui, pourquoi ? Cela est-il négatif ? Lorsqu’on se sera trouvés, disons atteints, nous n’aurons plus à  nous chercher n’est-il pas ?

Attention, cette petite boutade est valable de la cour de récréation de la petite école jusqu'à nos rencontres et échanges en matière de culture de masse, en passant par "un gars et une fille"...


Plusieurs prismes possibles :


Prisme de la bagarre (je n'ai pas dit la guerre, qui revient à une organisation de la violence par aliénation collective et jeu pervers d'alliances) : Dans certains cas, l'affrontement de deux ennemis peut en faire les meilleurs amis du monde !


Prisme de la culture de masse (choc des civilisations) : on s'attirent pour "X" raisons, on se repousse pour "Y" raisons, on s'aime mais on se déteste... "Nous pouvons nous passer de vous, mais nous avons besoin les uns des autres". Dans un monde où les frontières n'ont jamais existé que dans nos fantasmes politiques... Dans ce cas de découvertes et d'échanges entre "masses", on se cherche tous et on se fait la guerre pour ne pas avoir réussi à s'atteindre sans que les uns ou les autres y perdent "quelque chose". S'atteindre signifie ici comprendre le fruit de nos altérités réciproques pour un accord sensible, perceptible et intelligible, et NON Un ACCORD TACITE. C'est le but de l'éthique, de la diplomatie et de la maîtrise de la dialectique.


Prisme d'un gars et une fille : on se cherche, c'est beau, ce n'est pas encore consommé, c'est exotique, sensuel, timide, froid et chaud à la fois, platonique parfois... C'est beau et encore chargé d'innocence, c'est une puissante et merveilleuse magie enchantant tout ce qui nous entoure et constitue, le temps d'une quête encore non atteinte. Et puis on finit par stopper la quête, le cœur déçu, le slip frustré...  Ou par s'atteindre. De la même façon que dans les cas précédents, en cas d'accord tacite, on ne s'est pas réellement atteints et le pire est à craindre, surtout lorsqu'on reste attachés pour X et Y raisons. Dans le cas d'un véritable accord, une fusion dit-on, nous nous sommes vraiment atteints... Pour le meilleur cette fois. Lorsque les X et les Y demeurent incompatibles, c'est souvent que l'appétit était plus grand que l'Amour, dans ce cas on s'est atteints une fois pour toutes sur le plan sexuel et mieux vaut se séparer en l'absence d'atteinte fusionnelle réelle. Pour éviter tout accord tacite dont les conséquences sont lourdes pour d'éventuels enfants et pour la communauté autour.


Notons que même si l'étreinte semble réelle, l'atteinte est relative, pour cause de vide en la matière. En d'autres termes, il y aura toujours un vide entre nous et c'est parfait ainsi. Pour exemple, lorsque vous apprenez la lecture à un enfant, vous constatez qu'il est encore incapable de séparer les mots bien qu'il maîtrise déjà la reconnaissance et la reproduction graphique des lettres. Vous devez donc lui apprendre que les mots ont tous une signification et des fonctions distinctes, et que par conséquent il convient de les séparer par un vide pour les distinguer. Et tout prend sens ! Il en va de même pour la musique.


Puissiez-vous étreindre quelqu'un avec une force herculéenne, il y aura toujours un vide entre vous et une différence. C'est cela qui est bon et donne du sens.


Pourquoi un bébé vous croque parfois le visage (ou autre) lors d'un câlin plus fusionnel que de coutume ? Pourquoi suce-t-il son pouce en l'absence du sein nourricier ? Parce qu'il vous aime et comme toute source d'information que l'on aime à ce stade d'évolution, on cherche à le consommer, à en intégrer la substance. Un état encore proche du 0 où Tout et Rien ne font qu'un.


Pourquoi votre animal de compagnie finira-t-il par manger votre cadavre, quelques heures après votre décès, sans nécessité de survie donc, s'il est seul avec votre dépouille ? Pour les mêmes raisons! Domestiqué et aimant, il cherchera dans un premier temps à vous réveiller. Face à l'échec, il s'emportera et tentera de vous mordre (particulièrement au visage) pour que cette tête pensante qui s'adresse à lui et dont il dépend désormais sorte enfin de son immobilité. Les rites funéraires sont le propre de l'Homme, ou des éléphants si vous voulez, mais pas des animaux carnivores, prédateurs ou charognards. Lorsqu'un animal est domestiqué et entretient des relations fusionnelles avec l'Homme, la mort de ce dernier est un profond trauma pour la bête qui fait tout ce qu'elle peut pour vous "ramener" à elle. Si les blessures saignent, il se passe deux choses : comme dans le cas du bébé, il vous aime et ingurgite la chair parce qu'elle ne le dégoute pas et qu'il vous aime dans "l'absolu". Mais il sait que vous lui avez appris que mordre et s'emporter n'est pas bon, cela augmente donc rapidement l'état traumatique et la frustration. A ce stade, il y'a une escalade et un retour de l'instinct animal. Plus l'animal est puissant et d'un naturel sauvage, un chien de garde de nature agressive par exemple, plus il infligera de profondes blessures à votre cadavre, avant de se rendre à l'évidence. Là il finira par arrêter et par se reclure dans un coin, dans un piteux état mental. Et s'il doit survivre, parce que personne ne découvre vos restes, il les mangera pour survivre. Y a-t-il meilleure preuve de l'Amour mystérieux ? En SOMME, nous SOMMES ce que nous mangeons.  Un végétalien ne mange que du règne végétal, ne l'aime-il pas ?


Pour finir, le meilleur exemple d'absence temporaire de vide que nous constatons de façon manifeste, est la fusion nucléaire et cellulaire (d'où la notion de famille nucléaire). En matière de biologie, cela se traduit par  la fusion des gamètes de père et mère dans le ventre de la femme. 100% de l'information du mâle et 100% de celle de la femelle (avec caractères dominants ou récessifs) ne font plus qu'un et engendre un être à part entière.


Néanmoins, à l'intérieur d'un être à part entière, chaque particule est séparée d'une autre par le vide. Mais elles sont toutes reliées les unes aux autres par une brume électrique et des échanges de "SAVEURS" nucléaires. Des charges positives, négatives et neutres, des rapports de densité de matière (ratio entre le vide et le plein) ainsi que des forces fortes et faibles reliant ce qui est semblable et différent (composition des quarks atomiques). Il en va ainsi concernant les forces électromagnétiques, gravitationnelles et nucléaires. Autour de vous dans l'univers... et en vous.

One love ! Tout une histoire d'0...


C'est cette magie perceptible, sensible et intelligible qui fait de l'unité, de la dualité et de la relativité, des principes de base : de simples expressions de la logique, faisant le paradis terrestre et la possibilité du bonheur humain malgré la délicate et périlleuse expérience de son libre arbitre. Humain responsable de sa propre quête et manifestement invité à comprendre l'univers qui l'entoure et le constitue afin de ne pas être corrompu par ses propres actes. Sans la différenciation, l'impossibilité du rien absolu (Rien n'allant pas sans Tout) et donc le néant, serait un éternel paradoxe sans SOLUTION. Aucun univers ne pourrait exister et être observé par les fruits qu'un tel phénomène engendre entre ciel et terre, entre ombre et lumière.


La vie est belle... S'en est incroyable !


Entre deux parties : Zéro


En tropic 0 que ment vôtre !


CAB




Posts récents

Voir tout

Comments


Recevez nos publications dès leur mise en ligne

J'ai tenu à ce que ce site d'information et d'enseignement demeure gratuit, il implique néanmoins un lourd travail quotidien et ne pourra perdurer que grâce à l'aide de ses lecteurs. Le "bouton d'or" du don participatif me semblait tellement plus gracieux que celui de l'abonnement payant !

PayPal ButtonPayPal Button
bottom of page